J'ouvre les colonnes de ce post a Christophe CHAMBON notre secrétaire général (éleveur laitier dans le Doubs) qui a assisté ce matin au SIA à la signature du protocole d' accord sur la contractualisation Bongrain :

Chambon_2

"On ne peut que se réjouir de l'exemple donné par Bongrain ce matin au Salon de l'agriculture à l occasion de la signature d'un protocole d'accord avec ses producteurs. Un exemple qui s'ajoute aux mêmes démarches déjà initiées par d' autres entreprises telles que Senoble et cie ...

Soulignons l'importance donnée ds le contrat Bongrain aux jeunes installés qui bénéficient d' un contrat renouvelable automatiquement (lisibilité de 12 ans). Ce contrat est cessible, ce qui permet de le transmettre avec son outil de production. N'oublions pas non plus que cette négociation de contrat a permis de mettre en place Une gestion collective des volumes producteurs - entreprises.

Un bémol toutefois : ces réjouissances ne masquent pas les grosses inquiétudes que nous avons pour les producteurs Lactalis qui vivent au quotidien l'arrogance et la pression de groupe sur le débat de la contractualisation et l organisation de producteurs !"