La situation dans nos régions ne s’améliore toujours pas. Chaque jour la sécheresse rend le quotidien des agriculteurs de plus en plus préoccupant, avec les jeunes toujours en première ligne...

 

Outre les solutions à court terme nécessaires aujourd’hui, il est grand temps que des solutions pérennes soient proposées et adoptées pour ne pas revivre à l’avenir les répercutions de ce climat devenu incertain.

 

Ainsi les Jeunes Agriculteurs proposent ! A long terme, nous sommes moteur sur les questions des générations futures en défendant une politique active et volontariste auprès des agriculteurs pour que le stockage de l’eau en France soit organisé au niveau national.

A propos de la diversité de la production de fourrage, de la possibilité de culture dérobée, de l’adaptation des techniques de cultures aux évolutions du climat : JA s’engage à répondre et à proposer des solutions aux instances décisionnelles. 

CC

 

 

Christophe Chambon, le secrétaire général des Jeunes agriculteurs, s'est aussi exprimé sur TERRE NET  :

 

« plutôt que d’avoir des aides et des prêts, répercuter la hausse de nos charges sur la vente de nos produits aurait permis de donner un vrai coup de pouce aux éleveurs. »

 

Même si la pluie est (heureusement) annoncée à Rodez la semaine prochaine, lors de notre 45ème Congrès national, la sécheresse qui touche les agriculteurs sera évidemment sera LE grand sujet du moment. L’équipe organisatrice, emmenée par Cécile Pédroza (éleveuse Aubrac bio) administratrice départementale, a concocté un programme basé sur la convivialité, l’échange et la gastronomie qui saura remonter le moral des centaines de JA venus de tous les coins de France (et des DOM) !